mercredi 6 janvier 2021

La dernière geste, tome 1 : Dans l'ombre de Paris - Morgan of Glencoe

La dernière geste, tome 1 : Dans l'ombre de ParisMorgan of Glencoe

Depuis des siècles, les Humains traitent les fées, créatures magiques dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux. 
L’alliance du Royaume de France, de l’Empire du Japon et du Sultanat Ottoman se partage désormais l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Ces féroces aristocraties oppriment leurs peuples et écrasent dans le sang toute révolte, qu’elle soit humaine ou féerique. 
En choisissant les dangers de la liberté plutôt que la soumission aux règles de sa caste, la princesse Nekohaima Yuri va se forger ses propres valeurs et bientôt, mettra en péril la plus grande puissance du monde. Au cœur de cette métamorphose, une amitié très improbable…

Note : 4 / 5

Ce livre m'attirait depuis longtemps à cause du mélange France/Japon qui se dégageait de la couverture et du résumé, un mélange qui peut être dangereux et vite tourner au ridicule s'il n'est pas bien maîtrisé mais qui, heureusement, est absolument génial ici !

On comprend rapidement que l'univers dans lequel nous plonge l'auteure est une uchronie : la France est restée une monarchie et a des relations privilégiées avec le Japon dont elle est très proche. Dès les premiers paragraphes, nous découvrons aussi qu'aux humains se mêlent différentes créatures inspirées du folklore, un peuple féérique persécuté, contraint à se cacher pour ne pas finir esclave des humains.

J'ai énormément aimé le début du livre. Nous suivons Yuri Nekohaima, une jeune noble qui va devoir quitter le Japon pour retrouver son père ambassadeur qui lui a demandé de le rejoindre à Paris. Pour cela, elle va devoir emprunter l'Orient Express, un train exceptionnel de plusieurs kilomètres de long qui relie l'orient et l'occident. Ce train et sa micro société m'ont fasciné, j'aurais adoré passer tout le livre en compagnie de l'équipage et en apprendre encore plus sur ce train.

Mais après quelques péripéties, Yuri et ses deux gardes du corps arrivent enfin à Paris et la princesse se rend très vite compte que son père l'a faite venir car il a pris des décisions sur son avenir, des décisions qui ne vont pas lui plaire. Lorsque la possibilité de s'enfuir lui est offerte, Yuri ne va pas y réfléchir à deux fois et va se retrouver dans les égouts de Paris, au milieu d'une société où les humains et les fées cohabitent dans le secret.

J'ai trouvé les débuts de la princesse dans les égouts un peu longs. Cette société va à l'encontre de toute son éducation, elle va devoir s'habituer, prendre sur elle et s'adapter à faire tout le contraire de ce qui lui a été appris. J'ai fini par un peu me lasser de voir la princesse s'étonner et être choquée de tout mais heureusement d'autres personnages finissent par prendre presque autant de place que Yuri, notamment grâce à la façon dont est écrit le livre, changeant très souvent de scènes et suivant de nombreux personnages différents (parfois de façon très mystérieuse !) au cours d'un même chapitre.

J'ai aussi parfois eu du mal avec les aspects mystiques qui selon moi décrédibilisent l'univers plus qu'autre chose mais ce livre est vraiment fascinant, tolérant (sans que cela devienne lourd !), les personnages sont tous très attachants et l'imagination de l'auteure est vraiment géniale ! J'ai également totalement adoré le côté trilingue du livre, nous avons des dialogues entiers en anglais et quelques mots en japonais romaji qui ne sont pas traduits et j'ai trouvé ça dingue ! Ca donne une profondeur et une réalité vraiment poussée au récit.

La fin de ce premier tome est un gros coup de poing qui remet plus ou moins le récit à zéro, ce qui peut être un peu frustrant, mais personnellement j'ai aimé que l'auteure ne prenne pas de pincettes et ose ! J'ai vraiment hâte de lire la suite, surtout que d'après le titre, L'héritage du rail, il est fort possible que le récit se concentre sur l'Orient Express dont j'ai adoré la société !


Dans l'ombre de Paris
17,90€ / 456 pages / 9782366294750

Aucun commentaire:

Publier un commentaire