mercredi 21 juillet 2021

Rouge - Pascaline Nolot #PLIB2021

Rouge - Pascaline Nolot

"Ce qu'il vit avant tout, c'était l'immonde coloris écarlate qui rongeait à moitié le nouveau-né ainsi que l'infâme petite boule de peau surplombant son regard. Le monstre avait engendré un autre monstre ! 
- Comment devons-nous l'appeler ? lui demanda la vieille femme. 
Il contempla le nourrisson en pleurs avec aversion. Puis il vomit sa sentence en un mot : 
- Rouge !" 

Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois-Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C'est là que survit Rouge, rejetée à cause d'une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu'il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal. 
Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d'autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s'engager dans les bois afin d'y rejoindre l'inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s'en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n'est jamais revenue...

Note : 3,5 / 5

Si je m'attendais à un récit plus horrifique et que j'aurais aimé moins de longueurs, j'ai tout de même été emportée par ce récit dénonciateur, une réécriture subtile du chaperon rouge façon chasse aux sorcières qui fait la part belle aux différences.

Dès les premières pages, j'ai adoré l'ambiance et le désespoir qui se dégage du récit. Nous suivons Rouge, une jeune fille persécutée par sa différence et qu'on dit être la fille de Lucifer en personne. Son histoire va nous apparaître petit à petit au travers de flashback, puis de révélations après avoir atteint la chaumière de la Grand-Mère, cette sorcière qui réclame à Malombre ses filles à cause d'un sombre marché. Rien n'est épargné à Rouge, le récit est fort, sombre, et on se demande à chaque fois quel nouvel obstacle va devoir franchir la jeune fille.

Malheureusement j'ai trouvé le récit un peu long. Les personnages ressassent beaucoup, on change parfois de point de vue pour nous répéter ce que l'on sait déjà et c'est assez pénible. J'ai également trouvé que l'histoire mettait une éternité à atteindre le moment où Rouge arrive à la chaumière de la Grand-Mère. Au final les révélations sont assez surprenantes, j'ai vraiment aimé la façon dont l'auteure traite la noirceur humaine, avec beaucoup de nuances. J'aurais aimé que celle ci soit plus cru, que certaines scènes soient plus poussées, notamment les scènes de viols, mais bon, n'oublions pas que c'est un livre jeunesse...

Les thèmes de ce livre sont importants et intéressants. On parle de différence, consentement, de place de la femme et d'apparence. Dommage que ces sujets soient noyés dans un style trop soutenu et parfois trop longuet. Le livre aurait gagné à être plus court pour donner le vrai coup de poing attendu.


Rouge
17,00€ / 312 pages / #ISBN9782354887858

jeudi 15 juillet 2021

Le désert des couleurs - Aurélie Wellenstein

Le désert des couleurs - Aurélie Wellenstein


Dans le désert des couleurs, chaque grain de sable est un souvenir perdu et oublié. Marcher dans les dunes, c'est voir sa mémoire s'effacer. Alors pour se protéger, l'humanité s'est réfugiée dans le cratère d'un volcan. Mais depuis quelques temps, le sable monte chaque jour le long de ses pentes. Malgré les risques, une fille qui perd ses souvenirs, un garçon porteur de mémoire et un oiseau télépathe partent explorer le désert multicolore afin de trouver une solution pour lutter contre la crue. En chemin, ils se perdront. À la fin, ils se retrouveront.

Note : 3,5 / 5


Un livre qui sort du lot des autres ouvrages de l'auteure. Le ton est différent, moins sombre, mais on retrouve les thèmes chers à Aurélie Wellenstein : la cause animale, l'écologie et la part des humains dans tout ça.

Ce livre est un véritable voyage. Écrit en 2020, année difficile pour tous, on sent que l'écriture de ce livre a été un véritable échappatoire pour l'auteure. Le récit débute à Eos, cette colonie humaine construite dans le cratère d'un volcan. J'aurais aimé en apprendre plus sur cette société, au final on passe très vite à l'étape de la traversée du désert. Et quelle traversée !

Mais ce qui est important dans ce livre, ce sont les personnages et leur psychologie. L'univers n'est qu'un prétexte et j'ai trouvé cela un peu dommage. Même dans le désert, j'aurais aimé qu'il prenne plus de place dans le récit. Au milieu du livre, je me suis un peu lassée de ces chapitres qui s'enchainent et se ressemblent : un peu de marche, quelques découvertes mais surtout le récit des souvenirs d'Irae, souvenirs qu'elle perd petit à petit à cause de ce désert maudit.

Le drame qu'est l'histoire d'Irae ne m'a pas touché autant que j'aurais aimé. Mais c'est un sentiment très personnel. Généralement, cela m'énerve plus qu'autre chose que l'on glisse le passé des personnages dans ce genre de récit (pour vous donner l'exemple parfait de ce que je déteste je citerais le film Premier Contact, pour moi ce qui est important ce sont les aliens, leur langage, et être sans cesse coupé par l'histoire du personnage avec sa fille... je ne comprends pas l’intérêt !) Mais je dois dire que le côté psychologique est vraiment très bien fait dans ce livre, c'est bien amené et intelligent.

Mais la fin est belle. Le livre est au final très contemplatif. Le lecteur a tout le loisir de comprendre et ressentir tout ce qui a été perdu. Le contraste entre certains souvenirs plus anciens, avec une nature luxuriante, et l'aridité du désert, du présent, est franchement saisissant.

J'ai aimé le voyage, les sensations convoyées par ce livre, un peu moins les personnages dont je ne me suis pas sentie très proche, mais dans l'ensemble j'ai bien aimé ma lecture. Au final, c'est de la nature, des animaux et du désert dont je me suis sentie proche et ça, j'ai adoré !


Le désert des couleurs
18,90€ / 340 pages / 9782367409986