mercredi 26 août 2020

Félines - Stephane Servant #PLIB2020


Félines - Stephane Servant

Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

Note : 2,5 / 5


Nouvelle lecture pour le PLIB, nouvelle déception. Felines est le genre de livre coup de poing qui en fait tellement trop que je n'ai pas du tout réussi à entrer dedans. 

Le livre se présente sous forme de mise en abîme, nous découvrons qu'il s'agit d'un récit recueilli par un écrivain fictif afin de mettre en lumière ce qui est arrivé aux Felines, ces jeunes filles qui se sont vues du jour au lendemain transformées.

Ainsi, c'est Louise, une Féline devenue connue dans ce futur proche où les adolescentes touchées par cette étrange pilosité aiguë sont persécutées, qui nous raconte son histoire. Cela commence par des tranches de vies classiques d'adolescente rebelle et malmenée par la vie. Je déteste ce genre de récit, ça m'a ennuyé au possible et fait soupirer. Car oui, toutes les adolescentes sont mal dans leur peau, c'est bon, on le sait, nous sommes toutes passées par là pas besoin de lire une énième histoire à ce sujet (et en plus les ados de Stephane Servant sont particulièrement clichées)

Mais l'auteur ne se cantonne pas à ça, nous allons littéralement passer par toutes les horreurs humaines, en passant du viol à la grossesse surprise puis par toutes les problématiques soulevées par l'émergence des Félines. Le parallèle avec le génocide des Juifs et les camps de concentration est bien entendu tout trouvé.

Alors oui, le récit est bien fait, il coche toutes les cases, mais personnellement c'est le genre de livre que je ne supporte pas. Oui, c'est important d'en parler, oui il faut en parler, mais j'en ai déjà lu tellement à toutes les sauces que je n'en peux plus. Désolée, mais c'est juste lourd !

Mais en plus de tout ça, j'ai trouvé le côté science fiction tellement pas crédible. J'ai du mal à croire que l'on puisse condamner à ce point des jeunes filles qui sont simplement plus poilues que la moyenne... Et, cerise sur le gâteau, le récit est à la première personne du singulier, tout ce que je déteste !

Non, vraiment, ce livre n'est pas passé du tout. J'ai littéralement souffert en le lisant, mais je crois que c'est un sentiment très personnel. Je n'en peux juste plus de ce genre de récit.

Félines
20,00€ / 384 pages / #ISBN9782812618291

2 commentaires:

  1. J'ai complètement détesté ce roman, ahhhhh il m'a mise dans tous mes états ! Pareil, j'ai beaucoup souffert XD

    RépondreSupprimer