mercredi 28 octobre 2020

La princesse au visage de nuit - David Bry #PLIB2021 #PSF2021


La princesse au visage de nuit - David Bry

Dans les bois vit la princesse au visage de nuit ; ses yeux sont des Ă©toiles et ses cheveux l’obscur. 
Hugo, enfant violentĂ© par ses parents, s'est enfui avec ses amis dans la forĂŞt, Ă  la recherche de la princesse au visage de nuit, qui exaucerait les vĹ“ux des enfants malheureux... Il est ressorti du bois seul et sans souvenirs, et a Ă©tĂ© placĂ© dans une famille d'accueil. 
Vingt ans plus tard, alors qu'il a tout fait pour oublier son enfance, Hugo apprend la mort de ses parents. Mais, de retour dans le village de son enfance, il découvre que ses parents auraient été assassinés, et d'étranges événements se produisent. La petite voiture de son enfance réapparaît comme par magie. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois. Les orages soufflent des prénoms dans le vent.

Note : 3 / 5

Je ne lis pas souvent de polars et lorsqu'en j'en commence un j'oublie à chaque fois à quel point ce genre m'ennuie. Je ne pense pas que La princesse au visage de nuit soit un mauvais livre, même si j'aurais aimé qu'il soit plus fantastique, mais les polars et moi ça ne marche tout simplement pas.

Le livre se lit très rapidement. Les chapitres sont très courts et les scènes s'enchaînent très vite. L'auteur utilise très souvent le présent, donnant ainsi un sentiment d'urgence et accrochant le lecteur. Le livre m'a vraiment semblé bien écrit, alternant plutôt bien les souvenirs et l'avancement de l'enquête. Pour autant, j'ai trouvé que le récit se répétait trop. Je n'avais qu'une hâte : arriver à la fin pour enfin ne plus entendre parler de cette satanée princesse et du drame qu'a vécu Hugo lorsqu'il était petit !

Et c'est le problème de la plupart des polars que j'ai lu : il n'y a souvent qu'un seul objectif, qu'un seul point sur lequel le récit est centré et on nous le rabâche jusqu'à enfin résoudre le mystère qui plane autour. Et moi, c'est quelque chose qui me lasse et m'ennuie.

Ce livre, comme l'indique le titre, tourne autour du mystère de la princesse au visage de nuit. Cette princesse, Hugo et ses amis Pierre et Sophie l'ont cherché lorsqu'ils étaient petits, ils se sont enfoncés dans la forêt à sa recherche, et seul Hugo en est ressorti vivant.

Dès le début, je n'ai pas cru une seconde à l'aspect fantastique. J'étais persuadée que tout allait se résoudre de façon logique et allait nous montrer que rien dans tout ça n'était fantastique. Au final, la fin m'a plutôt étonnée, et contrairement à plusieurs autres avis que j'ai lu, je n'ai pas du tout été déçue par cette fin.

Mais clairement, ce livre ne m'a pas passionné. Il faut vraiment que j'arrête de tenter de lire des polars car ce n'est vraiment pas un genre que j'affectionne. De plus, les problèmes actuels et les récit se passant de nos jours ne m'intéressent vraiment pas. Je suis vraiment passée à côté de ce livre, mais je pense qu'il saura plaire à beaucoup d'autres lecteurs.


La princesse au visage de nuit
19,90€ / 278 pages / #ISBN9782918541721

Aucun commentaire:

Publier un commentaire