mercredi 6 mars 2019

Phasma - Delilah S. Dawson

Phasma - Delilah S. Dawson

L'un des officiers les plus machiavéliques du Premier Ordre, le capitaine Phasma a su gagner les faveurs de ses supérieurs, le respect de ses pairs et la peur de ses ennemis. Mais Phasma, sous son casque chromé étincelant, reste un mystère. 
Un adversaire est cependant déterminé à mettre au jour ses origines secrètes. Au plus profond du croiseur Absolution, un espion de la Résistance subit l'interrogatoire brutal d'un trooper rouge. Ce dernier veut lui soutirer, à tout prix, le passé de Phasma et tout secret depuis longtemps enterré de son rival haï. Sa prisonnière possède ce que le trooper cherche. Mais elle ne se rendra pas facilement. 
 Et la connaissance peut se révéler terriblement dangereuse...

Note : 4 / 5


Je pense que vous connaissez maintenant ma passion pour Star Wars, et s'il y a un personnage de la nouvelle trilogie dont j'avais envie d'en savoir plus c'est bien Phasma. La stormtrooper chromée n'apparaît que très peu dans les deux premiers films, et pourtant c'est un personnage qui marque.

Vi, la rebelle que nous suivons au début de l'histoire, va nous dévoiler le sombre passé de ce personnage qu'elle a apprit d'un membre du clan de Phasma sur Parnassos, sa planète natale. Capturée par le Premier Ordre, elle va devoir tout raconter au capitaine Cardinal qui ne souhaite qu'une chose : faire tomber Phasma, sa grande rivale !

On oscille ainsi entre le présent avec l’interrogation de Vi (qui se déroule un peu avant l'épisode VII) et le passé de Phasma sur Parnassos, une planète dévastée où elle va tout faire pour survivre. Les deux récits sont assez équilibrés au début, mais le passé de Phasma finit par prendre le dessus et lorsque l'on finit par revenir au présent le récit s’essouffle malheureusement un peu.

Il faut dire que ce qu'a vécu Phasma avant de rejoindre le Premier Ordre est intense. J'ai adoré découvrir Parnassos, cette planète post-apocalyptique redevenue primitive où une petite morsure d'insecte peut vous tuer et où différents clans se livrent des guerres de territoires alors que toute la surface de la planète est inhospitalière au possible. Phasma est déjà très ambitieuse à cette époque et une guerrière redoutable.

C'est à travers les yeux d'un autre membre de son clan, Siv, que nous découvrons Phasma. Comme elle, on ne peut qu'admirer la guerrière au début, avant de petit à petit réaliser tout l’ampleur de sa cruauté et de son égoïsme. L'arrivée du Premier Ordre avec le crash du vaisseau de Brendol Hux va en effet tout changer... ou plutôt tout révéler.

Phasma est quelqu'un de très fermé, elle se cache toujours derrière son masque, et pourtant la psychologie de chaque personnage est vraiment fouillée. On arriverait presque à comprendre ses choix, aussi cruels soient-ils ! La culture des différents clans et survivants de Parnassos est elle aussi très riche et le voyage à la recherche du vaisseau perdu de Brendol Hux va nous permettre d'en découvrir de nombreuses différentes.

Mais c'est surtout son rythme et son action omniprésente qui rend ce livre génial. On ne s'ennuie vraiment pas, et j'ai adoré le côté Mad Max avec les courses poursuites dans le sable, les combats dans l'arène et l'environnement hostile. C'est un livre à la fois divertissant et intéressant, ce que l'auteure a créé sur Parnassos est vraiment précis et approfondi.

Au final, on sent que Phasma est très importante et qu'elle ne peut pas avoir réellement été tuée dans l'épisode VIII, du moins je l'espère ! Car après avoir lu un livre pareil, on en attend tellement plus du personnage !

Logo Livraddict

mercredi 27 février 2019

La forêt des araignées tristes - Colin Heine


La forêt des araignées tristes - Colin Heine

Bastien est paléontologue : sa spécialité ? Étudier les créatures étranges qui naissent de la vape, ce mystérieux brouillard aux propriétés énergétiques extraordinaires qui a recouvert le monde et menace de l’engloutir un peu plus chaque jour. Tour à tour victime d’un dramatique accident en apparence banal duquel il réchappe de justesse et témoin d’un attentat, où sa survie ne tient à nouveau qu’à un fil, il voit son destin basculer. Le voilà pris dans l’engrenage d’une affaire d’espionnage d’envergure internationale, sous les feux croisés d’une société secrète d’assassins, de brutes armées et d’une agence de détectives aux méthodes douteuses. Sans compter qu’une créature cauchemardesque, tout droit venue des Vaineterres, ces zones perdues dans un océan de vape, semble bien décidée à lui faire la peau...

Note : 2,5 / 5


Attirée par sa magnifique couverture et son invitation à l'aventure dans un univers steampunk dont j'attendais d'en découvrir plus avec impatience, ce premier livre de Colin Heine fut malheureusement une déception...

J'ai tout d'abord eu énormément de mal à me plonger dans l'histoire. Je ne comprenais pas quels étaient les enjeux et quelle histoire voulait nous raconter l'auteur. Il faut dire qu'il y a beaucoup de personnages et le début nous fait partir dans plein de directions différentes. Nous suivons Bastien et son ambitieux projet de bestiaire des créatures engendrées par la vape, puis Ernest l'aventurier et son voyage vers les terres les plus dangereuses de son monde, pour ensuite passer des moments gênants avec un étrange fleuriste psychopathe, on revient par la suite sur les idées et le combat socialiste de la gouvernante de Bastien, et tous ces récits tardent à s'accorder et m'ont complètement perdus.

On comprend finalement que l'enjeu est politique, que tous ces personnages sont plongés malgré eux dans une sombre histoire d'espionnage et que s'ils ne font rien la guerre froide entre Gale et le reste du monde risque fort d'évoluer d'une façon tragique. Mais pour en arriver là... il faut vraiment s'accrocher ! J'ai trouvé le récit tellement lent, certaines scènes tellement longues et inutiles. Je rêvais d'aventure et de découverte, seul un chapitre m'a comblé sur ce point...

L'univers était pourtant prometteur : à force d'utiliser toutes sortes de machines à vapeur, une étrange brume a commencé à recouvrir la majeur partie du monde, engendrant des créatures dangereuses et obligeant les humains à ériger de grands pilier où y vivre à l'abri de la vape. Mais cet univers est tellement peu exploité et complètement secondaire, j'ai trouvé cela vraiment dommage et j'aurais adoré en apprendre plus.

Je crois que je ne m'attendais tout simplement pas à ça quand je me suis plongée dans cette lecture. Ce livre m'a complètement perdu et j'ai eu du mal à m'intéresser à son histoire. J'aurais préféré que le livre se concentre sur Ernest et nous plonge un peu plus au coeur de la vape.

Logo Livraddict