mercredi 15 février 2017

Victoria Rêve - Timothée de Fombelle

Victoria Rêve - Timothée de Fombelle

Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle. Et l'on disait tout autour d'elle : "Victoria Rêve". Mais depuis quelque temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille. Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre ?

Note : 3 / 5


Pour notre premier après-midi de lecture avec Kahra et Manaji c'est moi qui ai pu choisir le livre qu'on allait lire ensemble. Mais si je pensais ne pas prendre de risque avec un livre de Timothée de Fombelle, nous avons au final toutes les trois été plutôt déçues.

Ce court livre jeunesse va nous permettre de suivre Victoria, une petite collégienne qui vit une vie extraordinaire grâce à son imagination débordante. Victoria est une grande lectrice, et chaque événement inhabituel, chaque chose qu'elle n'arrive pas à s'expliquer, déclenche sa rêverie. Son aventure commence avec la disparition de trois Cheyennes et tout s'enchaîne lorsqu'elle croise son père habillé en... cow-boy ? Allait-elle enfin vivre l'aventure qu'elle attendait tant ?


Victoria Rêve est donc un livre où onirisme et réalité sont étroitement mêlés. C'est un livre qui fait appel à notre âme d'enfant pour plonger dans l'innocence de l'imagination de Victoria. Habituellement je suis très réceptive à cette naïveté mais j'ai eu beaucoup de mal avec ce livre. Certains moments sont beaucoup trop dramatiques pour la situation, ce qui rend ces scènes franchement pathétiques. De façon générale, j'ai trouvé que tout le récit ne collait pas avec l'âge de Victoria qui est quand même en 4ème.

Heureusement, je suis toujours aussi fan de la plume de Timothée de Fombelle. J'adore ses métaphores et son style fluide se lit tout seul, d'une traite. De plus, la fin du livre, si elle n'est pas exceptionnelle, se tient et m'a même surprise. Au final tout finit par s'expliquer et le livre aborde même un sujet intéressant de la vie de famille.

Ainsi, malgré un thème qui habituellement m'inspire, j'ai trouvé ce livre un peu trop brouillon pour vraiment pouvoir l'apprécier. Heureusement, le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et c'est un petit livre très vite dévoré.

Logo Livraddict

**********

Ode à l'imagination :
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire