mercredi 4 janvier 2017

Zalim, tome 1 - Carina Rozenfeld

Zalim, tome 1 - Carina Rozenfeld

Il vit dans l’éther du monde des esprits. Il y dort en attendant l'appel. 
Parfois, on le réveille. 
Appelé pour protéger le royaume, il possède la puissance et la souplesse de la panthère, la vitesse du guépard, la vue de l'aigle, les défenses de l'éléphant, la charge du rhinocéros, la force du scarabée, le feu et les ailes du dernier dragon. De l'homme, il a hérité l'intelligence et la cruauté. 
Quand on l'invoque, il vient. Pour agir, il doit investir un corps humain. De génération en génération, il trouve un corps pour vivre. 
Il est dans mon sang, dans mon âme. 
Il dort en moi. Mais je ne savais pas. Jusqu'au jour où j'ai appris que j'étais lui, que j'étais Zalim.

Note : 2,5 / 5


Je suis toujours très emballée de lire un Scrineo. C'est une maison d'édition dans laquelle je me retrouve et qui a à cœur de mettre en avant des auteurs français et des genres que j'apprécie. J'en attendais beaucoup de Zalim car certains thèmes abordés dans le résumé, comme la métamorphose, m'ont tout de suite fait penser au Roi des Fauves, mon coup de cœur absolu de cette maison d'édition. Malheureusement, ce premier tome est une déception.

Ce livre m'a en effet frustré sur plusieurs points. Tout d'abord, ce premier tome fait un peu trop office d'introduction et de remplissage. L'auteur s'attarde beaucoup trop sur le temps qu'il fait, sur le quotidien pas toujours intéressant du château, et se répète beaucoup ! Vivement que le monstre nous détruise ces colonnes de créatures fantastiques qui semblent nous suivre du regard (vous avez cette même phrase, mot pour mot, au moins quatre fois dans le livre)

En plus de faire traîner son récit, j'ai trouvé que l'auteur l'avait tout simplement complètement raté : elle essaye de jouer sur le suspens, sauf que l'on comprend dès la première apparition du monstre qui est son hôte (aidé notamment par la couverture où aurait clairement du figurer le monstre seul) et cela rend le livre d'autant plus long.

J'ai aussi eu du mal avec son style. Ses phrases sont parfois beaucoup trop longues et donc pas très compréhensibles. Et je n'ai pas aimé le style un peu vieillot qu'elle s'est sentie obligée de prendre pour faire plus fantasy.

J'ai aussi été très déçue par son univers. L'auteur n'explique presque rien et ce qu'elle prend le temps d'expliquer sonne creux. C'est trop facile, trop banal.

L'idée était pourtant bonne, intéressante. Sur la fin on sent d'ailleurs qu'elle commence à développer des choses autour du monstre. Peut-il être maîtrisé au final ? J'ai aussi, heureusement, été complètement conquise par ses personnages et les différents couples qui sont tellement réels et touchants. Ils sont vraiment bien construits, chacun avec leurs faiblesses, leurs doutes. On les sent aussi évoluer, surtout Elyana. Son père, le roi, m'a particulièrement touché.

Il n'était peut-être pas nécessaire d'en faire une série. Ce premier tome, en tout cas, est clairement trop long et décourage beaucoup. Mais je me suis tellement attachée aux personnages que je vais surement lire la suite, en espérant que le récit avance plus vite et que les révélations soient moins évidentes dans le prochain tome !

http://scrineo.fr/

Logo Livraddict

5 commentaires:

  1. Ah la couverture... Franchement, je ne pensais pas me faire spoiler un jour par une couverture, mais si!
    J'ai bien aimé ce roman, mais effectivement, il y a des facilités et quelques longueurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus de spoiler elle est incorrecte : Zalim ne ressemble pas vraiment à ça d'après les descriptions du livre...

      Supprimer
  2. Je suis de ton avis, j'ai trouvé qu'il y avait trop de facilité : l'identité de l'hôte, la présence d'un homme à surveiller trop proche de la Cour et cette "introduction". Mais j'ai un peu d'espoir que l'autrice donne un peu plus de punch à la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense tout de même lire la suite aussi :)

      Supprimer
  3. Personne n'a été très emballé par cette lecture et ça m'ennuie, moi qui suis une grande fan de Carina Rozenfeld...
    Et puis la couverture et le résumé donnent envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer