dimanche 10 janvier 2016

Le Premier - Nadia Coste

Le Premier - Nadia Coste

Vaïn n'est pas mort. Pourtant, son frère l'a tué.
A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ? Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ?
Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l'a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite... Une traque terrible et périlleuse commence... Elle durera des siècles.
La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu'au début de Rome.

Note : 4 / 5


Depuis mon coup de cœur pour Le Roi des Fauves d'Aurélie Wellenstein j'ai forcément décidé de suivre la maison d'édition Scrinéo de plus près. Si Le Premier de Nadia Coste m'a attiré car il semblait reprendre les mêmes thèmes comme la transformation ou la solitude, c'est une toute autre aventure qui s'offre au lecteur avec ce roman sombre qui traverse les époques.

Dès le début ce livre m'a surpris par sa violence, représentée en premier lieu par la rivalité de Vaïn et son frère Urr et leur haine viscérale l'un pour l'autre. Urr, l’aîné, est puissant, doué et aimé de tous. Vaïn est chétif, maladroit et désespère ses parents. Tout semble les opposer, jusqu'au jour ou Urr décide d'épouser Milena, une jeune femme qui fait aussi battre le cœur de Vaïn. A partir de ce moment là tout s'accélère. Vaïn décide de ne plus se laisser écraser par son frère et va essayer de saboter leur mariage. Mais, bien sur, tout ne se passe pas comme prévu. Les deux jeunes hommes vont être maudit, l'un devenant loup-garou, l'autre vampire.

Mais ce qui fait toute l'originalité de ce livre, c'est que les notions de vampire et loup-garou sont complètement remaniées. Nadia Coste intègre en effet les pratiques des différentes époques que les personnages vont traverser pour construire son propre mythe et le faire évoluer. Elle reprend bien entendu les éléments les plus connus comme la transformation à la pleine lune ou l’intolérance du vampire à la lumière mais chaque notion est introduite d'une façon vraiment inédite pour ne pas rendre le récit déjà-vu. Et c'est ainsi que l'on apprend que l'aversion des vampires pour les loup-garou vient justement de cette haine que les deux frères, les deux premiers maudits, ce sont voués. Vaïn va en effet profiter de son immortalité pour tenter d’éradiquer son frère et sa descendance maudite.


Si on suit avant tout Vaïn dans sa quête de vengeance, un personnage absolument horrible, son errance va le mener de la période néolithique jusqu'à l'aube de l'empire romain et il va donc croiser de nombreux personnages. On se rend cependant vite compte que Vaïn n'est pas le pire dans l'histoire, certaines scènes arrivant à le déstabiliser lui aussi, et pas uniquement le lecteur. Tout dans ce livre est terriblement déprimant, il n'y a aucune lueur d'espoir et on se sent mal devant tant d'horreur et d'inhumanité. Si Vaïn, au départ, est convaincu de ses actions, il va finir par douter et complètement désespérer. Mais ça ne suffira toujours pas à le faire apprécier du lecteur qui n'aura que vaguement pitié de lui.

J'ai trouvé ce livre vraiment intelligent et passionnant. Si les personnages ne sont pas particulièrement attachants, ils sont fascinants car ce sont les premiers, ceux par qui tout a commencé et qu'ils évoluent de manière vraiment inattendue. On se retrouve donc happé par l'histoire et la découverte des origines de ces deux malédictions que l'auteure arrive à réinventer avec imagination. L'action est elle aussi au rendez-vous et les scènes de combats sont vraiment bien décrites. La fin m'a énormément plu car Nadia Coste réussit une nouvelle fois à mélanger fantastique et aspects historiques avec justesse. Un livre à ne vraiment pas manquer car c'est une véritable bouffée d'air frais du genre Bit-Lit qui peine à se renouveler.

Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé le jeu de Nadia Coste avec ces mythes :) Mais effectivement, le roman est sombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ne pas mettre dans toutes les mains ;)

      Supprimer
  2. On me l'a offert l'année dernière. Les avis sont très bons. Il me faudrait le lire mais il y a tellement de livres qui me tentent. Je ne sais plus où donner de la tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé en tout cas ! J'irai faire un tour sur ton blog de temps en temps pour voir si tu as fini par le lire aussi

      Supprimer