mercredi 12 janvier 2022

Capitale du Nord, tome 1 : Citadins de demain - Claire Duvivier #PLIB2022

Capitale du Nord, tome 1 : Citadins de demain - Claire Duvivier

Amalia Van Esqwill est une jeune aristocrate de Dehaven, issue d’une puissante famille : son père possède une compagnie commerciale et sa mère tient un siège au Haut Conseil. Progressistes, ils lui ont offert, à elle et à d’autres enfants de la Citadelle, une instruction basée sur les sciences et les humanités. Jusqu’au jour où le fiancé d’Amalia se met en tête de reproduire un sortilège ancien dont il a appris l’existence dans un livre. Au moment précis où la tension accumulée dans les Faubourgs explose et où une guerre semble prête à éclater dans les colonies d’outre-mer, la magie refait son apparition dans la ville si rationnelle de Dehaven. Et malgré toute son éducation, Amalia ne pourra rien pour empêcher le sort de frapper sa famille et ses amis.

Note : 3,5 / 5

Je me doutais que ce livre allait être ambitieux et nous emmener hors des sentiers battus, car j'avais déjà lu Un long voyage de la même auteure, et j'ai en effet été agréablement surprise et j'ai d'ailleurs beaucoup plus aimé son style dans Capitale du nord !

Alors oui, ce livre est lent. Je ne pense pas que cela plaira à tout le monde mais de mon côté cela ne m'a pas gêné. Le livre est écrit à la première personne et nous suivons tout particulièrement Amalia, une jeune noble qui porte, avec ses amis Hirion et Yonas, un vrai fardeau social et politique sur ses épaules. Ce style de récit à la première personne ne me plait généralement pas, mais j'ai trouvé le style vraiment agréable ici et très bien fait. Le langage est très soutenu, Amalia est très terre à terre et ses réflexions sont parfois vraiment scientifiques. J'ai vraiment bien réussi à me plonger dans la tête du personnage et ce n'était pas du tout pénible de ne suivre qu'elle.

Il y a donc beaucoup de descriptions et de pensées retranscrites qui donnent un rythme assez lent, mais c'est également toute l'histoire qui prend son temps. Nous avons tout le loisir de découvrir la ville de Dehaven aux côtés d'Amalia et ses compagnons et tout le temps de la comprendre. Les castes y sont très importantes et les personnes de différents rangs ne se mélangent pas. Et pourtant, Yonas, un des amis d'Amalia, n'est pas du tout un noble mais a la chance de fréquenter la même préceptrice qu'Amalia et Hirion. C'est tout le propos du livre et petit à petit, on comprend que cette société de castes est un vrai problème pour la ville. Les parents d'Amalia et Hirion vont-ils réussir à sortir la ville des problèmes dans lesquelles elle s'enfonce sans profondément changer cette société ?

Le récit est ainsi très axé sur la politique et le commerce. Ce premier tome est très introductif et je ne crois pas encore avoir vraiment compris pleinement les enjeux. Beaucoup de questions demeurent, surtout avec la fin explosive que nous sert Claire Duvivier ! Mais rien que parce qu'elle aura réussit à me faire apprécier un récit à la première personne, je pense vraiment continuer l'aventure et lire les prochains tomes ! Et ce qui est super sympa c'est que cet univers est en fait un projet à quatre mains, car une toute autre série, Capitale du Sud par Guillaume Chamanadjian, nous permet elle de suivre les déboires d'une autre ville, Gemina, qui fait bien parler d'elle dans Capitale du Nord.


Capitale du Nord, tome 1 : Citadins de demain
20,00€ / 374 pages / #ISBN9782373051179

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire