mercredi 23 janvier 2019

A la croisée des mondes, tome 3 : Le miroir d'ambre - Philip Pullman

A la croisée des mondes, tome 3 : Le miroir d'ambre - Philip Pullman

Lyra, l'héroïne des Royaumes du Nord et de la Tour des Anges, est retenue prisonnière par sa mère, l'ambitieuse et cruelle Mme Coulter qui, pour mieux s'assurer de sa docilité, l'a plongée dans un sommeil artificiel. Will, le compagnon de Lyra, armé du poignard subtil, s'est lancé à sa recherche, escorté de deux anges, Balthamos et Baruch. Avec leur aide, il parviendra à délivrer son amie. Mais, à son réveil, Lyra lui annonce qu'une mission encore plus périlleuse, presque désespérée, les attend : ils doivent descendre dans le monde des morts...

Note : 3 / 5


Un troisième tome que j'ai préféré au deuxième mais qui m'a tout de même un peu déçu. La conclusion de cette série est vraiment très complexe, et j'ai trouvé que l'auteur partait parfois un peu dans tous les sens.

Lorsque nous retrouvons nos héros, de nombreuses questions demeurent et attendent enfin des réponses. Mais j'ai trouvé que ces questions étaient très vite remplacées par d'autres qui les effacent presque. Dès lors le livre part un peu dans tous les sens avec ses histoires d'anges et de pays des morts... J'aurais préféré que l'auteur se concentre sur tout ce qu'il avait déjà introduit plutôt que de faire entrer de nouvelles choses. Il y avait déjà assez de questions métaphysiques à mon goût... Ce dernier tome est tellement différent des autres... On revoit très peu tout ce qui a fait le premier tome comme les ours ou les sorcières et c'est vraiment dommage.

Lyra reste très effacée dans ce troisième tome. Endormie au début du livre, les épreuves qu'elle va devoir traverser ensuite et sa relation avec Will vont la faire réfléchir et la changer. Cela m'a pourtant moins dérangé que dans le deuxième tome, j'ai fini par trouver leur lien vraiment beau, même si je pense qu'ils sont un peu jeunes pour tout ce qui arrive.

Mais la vraie nouveauté de ce livre et ce que j'ai particulièrement aimé c'est de découvrir d'autres mondes et plus précisément leurs habitants. Il y a les Galivespiens, ces tout petits êtres volant à dos de libellules ou encore les Mulefas qui sont des créatures très difficiles à décrire tant elles sont différentes de tout ce que l'on connait. J'ai particulièrement aimé ces derniers que l'on découvre grâce à Mary qui va les rencontrer par hasard et finir par vivre avec eux. Il y a un côté très planet opéra que j'ai forcément adoré lors de ces chapitres où l'on apprend beaucoup de choses sur leur culture, leur langage et leur relation avec les énormes arbres à cosses.

De nombreux passages m'ont énormément marqués et m'ont encore une fois fait réfléchir. J'ai trouvé certaines explications un peu faciles et d'autres beaucoup trop compliquées mais j'ai aimé la fin. Ce dernier tome est à la fois tellement beau et tellement triste... mais une chose est sûre, il y a beaucoup d'espoir dans ce livre et Lyra a fait le bon choix, même si ce n'était pas le plus facile à faire.

Logo Livraddict

1 commentaire:

  1. Je ne me souviens que d'une chose, avoir adoré ^^ j'aimerais bien le relire et avoir un avis plus distancé, je me demande si je relèverais aussi les points que tu mentionnes !

    RépondreSupprimer