samedi 30 septembre 2017

Le livre, le film : A la croisée des mondes, tome 1 : Les royaumes du nord - Philip Pullman


A la croisée des mondes, tome 1 : Les royaumes du nord - Philip Pullman

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures. 
Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises... 
Jetée au coeur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.

Note : 3,5 / 5


La série A la croisée des mondes fait indéniablement partie des classiques de la littérature jeunesse qu'il faut avoir lu, au même titre que les Chroniques de Narnia ou encore les Harry Potter. Si les deux dernières séries ont déjà leur place dans mon cœur, je n'avais encore jamais eu l'occasion de lire l'ambitieuse trilogie de Philip Pullman. Maintenant le premier tome dévoré, je peux vous dire que je regrette vraiment de ne pas avoir lu cette série plus tôt !

Ce premier tome va nous plonger dans le quotidien de la petite Lyra, une orpheline élevée par les érudits de Jordan Collège, et de son daemon Pan qui ne la quitte jamais. Ce lieu privilégié et intellectuel ne l'a cependant pas empêché de faire les quatre cent coups et de mener la vie dure à ses protecteurs. Mais cette vie tranquille à Oxford ne va pas durer : le destin de Lyra va la rattraper. La jeune fille ne le sait pas, mais elle est destinée à de grandes choses. Des enfants disparaissent. Il est question de poussière et d'intercision. Mais que font-ils réellement aux enfants, et pourquoi ? Lyra va malgré elle tenter de découvrir la vérité et de sauver les enfants emprisonnés et testés dans un centre perdu dans le grand nord. Elle va faire des rencontres incroyables : des ours en armure, des sorcières, un aéronaute et, surtout, découvrir beaucoup de choses sur elle même.

Vous l'aurez compris, l'histoire est très riche et complexe. C'est au lecteur, en même temps que Lyra, de découvrir les réponses aux différents mystères qui entour l'étrange monde parallèle de notre héroïne. Un monde où l'âme de chaque humain est partagée avec un daemon, sorte d'animal familier qui ne peut quitter son humain et reflète sa personnalité, son subconscient. J'ai trouvé cet aspect extrêmement intéressant, car il permet un niveau de lecture très adulte, psychologique. Le daemon n'est pas toujours contrôlable, et montre très souvent la vérité sur une personne... Et ce qui rend un livre jeunesse marquant est justement cette capacité à pouvoir le relire étant adulte et découvrir des choses auxquelles on aurait pas pensé étant enfant !

L'aventure de Lyra est aussi un enjeu politique et religieux. Cette étrange poussière est connue et étudiée depuis longtemps. Cependant, le Magisterium ne voit pas ces particules d'un bon œil et les conceptions qu'elles soulèvent ne sont qu'hérésie pour eux. La façon dont est régi le monde de Lyra est un aspect que j'ai encore une fois trouvé très intéressant.

Mais ce qui est vraiment prenant, mis à part les différents niveaux de lectures qui sauront particulièrement passionner les adultes, c'est l'aventure que va vivre Lyra. Le rythme du récit est un peu inégal, mais l'immersion est totale. On est projeté dans le grand nord avec un tel réalisme ! On ressent le froid, on découvre l'immensité des paysages enneigés, on voit les aurores boréales à travers les yeux de notre héroïne, et c'est tout simplement merveilleux ! Mais cette aventure n'est pas pour autant une partie de plaisir : je me souviendrai longtemps de la violence du combat de Iorek l'ours en armure, de la tension à Bolvangar, du lien qui unit le daemon à son humain et ce qui se passe lorsqu'on les sépare...

Et tout cela nous est conté par un narrateur comme je les aime : très présent, omniscient et un petit peu devin aussi. Il n'hésite pas à glisser des petits commentaires qui prennent tout leur sens plus tard. Ses phrases sont parfois un peu longues mais toujours compréhensibles.

Enfin, Lyra a beau être un personnage parfois agaçant, c'est une petite fille forte, qui au final sait ce qui est juste. Et ce sont tous les personnages qui ont une facette cachée, donnant une profondeur étonnante au récit. J'ai particulièrement été touchée par l'histoire de Iorek, le prince ours qui va tisser un lien très fort avec Lyra ; et aussi par Farder Coram et son destin si triste.

Vous l'aurez compris, on pourrait écrire toute une thèse sur cette série (et je crois que ça a été fait) tant son récit est riche et son histoire profonde. A la fin de ce premier tome, de nombreuses questions demeurent, et j'ai très hâte de me plonger dans le deuxième tome pour découvrir où va nous emmener l'auteur et d'approfondir mon analyse de cette oeuvre qui mérite vraiment son statut de classique.

Logo Livraddict

**********

Le film par Chris Weitz :
Le film est vraiment très proche du livre si l'on omet un choix chronologique un peu différent vers la fin. La psychologie des personnages et leur dualité avec leur daemon est extrêmement bien représentée (c'est un aspect très important dans le livre, il était donc vraiment essentiel que ce soit parfait !)

J'ai adoré le rendu esthétique : le côté Jules Verne dans l'architecture et les différentes machines que l'on voit à l'oeuvre (bien que rien ne soit vraiment décrit dans ce sens dans le livre je trouve) et la lueur dans les poils des daemons, ils semblent constamment refléter la lueur des aurores boréales !

Bien entendu tout est très simplifié et édulcoré. J'ai d'ailleurs été un peu déçue par l'introduction qui décrit beaucoup trop le monde de Lyra et empêche le spectateur de découvrir l'univers et ses particularités par lui même. L'issu du combat de Iorek est beaucoup moins sanglant, la révélation sur les expériences qu'ils font sur les enfants beaucoup moins choquante et forte que dans le livre (mais je m'y attendais) Où est le daemon de Serafina ? De manière générale, on ressent beaucoup moins le froid, la peur, la tension que dans le livre.

Mais la plus grande déception réside dans le fait que... il n'y a pas de suite ! Le film n'a pas très bien marché et les suites ont été abandonnées. C'est vraiment dommage car les bonnes adaptations de livres en films ne courent pas les rues, et celle ci avait bien commencé !

4 commentaires:

  1. Il n'y a aucun livre qu'il "faut" lire/avoir lu, il peut y avoir des conseils, des recommandations, oui :) Après, on peut aimer ou pas un livre qui est adulé. Je suis contente que ce premier tome ait su te séduire. Alors bonne découverte de la suite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis déjà en train de lire la suite !

      Supprimer
  2. Comme toi, j'ai été séduite par cette série étant plus jeune. Je me demande ce que cela donnerait si je la relisais aujourd'hui. Comme tu le dis, j'y découvrirai sûrement un autre niveau de lecture, plus adulte.

    D'ailleurs, je me souviens avoir fini par trouver les théories abordées complexes pour mon esprit d'enfant, à l'époque. Je devrais m'y remettre du coup ^^

    Merci pour ce petit rappel d'une saga réellement mythique :)

    Les Fantasy d'Amanda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est tellement intéressant et profond ! Si seulement je l'avais découvert plus tôt !

      Supprimer