mercredi 6 avril 2022

Meute - Karine Rennberg

Meute  - Karine Rennberg

Roman atypique lycantrope, Meute suit Nathanaël, Val et Calame. Si le premier est un loup-garou né de la violence et la solitude, le second est un humain à qui l'on a volé la voix alors que le troisième est un loupiot traumatisé, incapable d'accéder à la moindre autonomie. Ce récit fantastique est avant tout celui d'une tranche de vie, de ce moment où tout bascule entre le noir et la lumière. Karine Rennberg est une autrice nantaise. 
Elle taille ses personnages dans la pierre en nuance de gris, de ceux à porter du sang en parure pour vous emmener dans les recoins sombres de l'imaginaire lupin.

Note : 3 / 5

Alors que j'ai entendu que du bien sur ce livre, je dois malheureusement dire que de mon côté il m'est complètement passé au dessus. J'ai adoré le style qui m'a vraiment changé de ce que j'ai l'habitude de lire, mais j'ai trouvé que le récit était vraiment lent et ne décollait jamais vraiment.

J'ai d'abord été prise au dépourvu par le style. Ecrit à la deuxième personne du singulier, le narrateur se focalise sur un personnage puis un autre d'une manière vraiment très particulière dont je suis au final tombée amoureuse. Un style franchement étonnant et frais que je n'avais encore jamais lu. Par contre j'ai trouvé dommage que les points de vues changent aussi rapidement. Je me suis parfois emmêlé les pinceaux et oubliais quel personnage on suivait. Et je m'attendais également à ce que le récit soit plus dur, plus cru mais au final c'est vraiment très sage...

Le changement de personnage se double aussi de trop nombreuses ellipses. Arrivé à la fin du livre, j'avais même le sentiment que l'auteure nous narrait les choses les moins importantes, s'intéressant toujours aux mêmes choses (à savoir la relation entre les personnages) et laissant le reste de côté sous forme d'ellipses.

Et la relation entre les différents personnages est à la fois la force de ce livre mais aussi sa faiblesse. Oui, c'est fort, touchant et très humain ; l'aspect meute et loup-garous est super intéressante et vraiment bien faite, mais j'ai trouvé l'évolution des relations tellement longue ! Et je veux bien comprendre que Calame a été complètement traumatisé par ce qui lui est arrivé, mais le rabâcher sans arrêt n'était pas franchement nécessaire selon moi. C'est bon, on a compris, cela va mettre du temps, il est flippé par tout, c'est bon, passons un peu à autre chose maintenant.

Et malheureusement, en plus des relations qui n'évoluent pas très vite, la plupart des éléments à suspense du récit m'ont semblé vraiment prévisibles. On comprend très vite ce qui est arrivé à Calame et on se doute bien sur que c'est aussi ce qui est probablement arrivé aux loups disparus. J'ai donc vraiment trouvé le récit plat, et mêmes les arènes de combats auxquelles participent les personnages pour gagner de l'argent ou rembourser leurs dettes n'ont pas su m'intéresser. Pour les personnages, ces arènes sont presque une habitude, il n'y a pas vraiment de sentiment d'urgence, de stress ou de peur... et pourtant ces arènes sont parfois des battle royales ou seul le gagnant ressort vivant. J'ai continué en espérant qu'il arrive quelque chose à la fin, la meute de Nath commence en effet à trouver son équilibre, mais c'est tout...

J'ai vraiment l'impression d'être passée complètement à côté de ce livre. Et c'est vraiment dommage car le style est unique, les relations entre les personnages sont intéressantes, les problèmes et troubles abordés sont importants et j'ai adoré le naturel de toutes les relations quelles soient amoureuses, fraternelles, de meute, gays ou amicales, mais le récit n'a jamais décollé selon moi et je me suis malheureusement beaucoup ennuyée...


Meute
20,90€ / 568 pages / 9782376864387

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire