mercredi 13 juillet 2016

Lady Susan - Jane Austen

Lady Susan - Jane Austen

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle sans scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question... 

Note : 4 / 5


Lady Susan est certainement l'histoire la moins connue de la romancière Jane Austen. C'est pourtant un ouvrage qui sort du lot de par sa forme et les personnages que l'on y suit. Avec la sortie du film Love & Friendship de Whit Stillman au cinéma, j'ai eu envie de me plonger dans ce court roman avant d'aller le voir.

Lady Susan est un roman épistolaire dont le personnage éponyme m'a semblé très différent de ceux que l'on peut trouver dans les autres romans de Jane Austen. Susan Vernon est veuve et la mère d'une jeune fille, Frederica, qu'elle domine et commande. Malgré son âge et sa situation, Lady Susan est une séductrice égoïste que le lecteur ne peut apprécier.

Vu que l'on suit la correspondance de différents protagonistes et pas uniquement celle de Susan, au début je ne savais pas vraiment que penser de ce personnage. Le lecteur a l'impression qu'elle fait l'objet de nombreux préjugés et que ce dont on l'accuse n'est pas entièrement de sa faute. En fait, je ne voulais pas croire qu'un personnage de Jane Austen, le personnage principal qui plus est, puisse être aussi manipulateur et haïssable.

L'histoire que l'on suit à travers les lettres nous dévoile cependant petit à petit l'étendu des dégâts qu'a causé cette vile séductrice. Jane Austen, à travers ce récit et en choisissant de le centrer sur un tel personnage, nous montre que certaines femmes peuvent être dangereuses.


Une fois que l'on a cerné le personnage, on s'inquiète vraiment de la tournure que va bien pouvoir prendre le roman. Lady Susan va-t-elle arriver à ses fins ? Que va devenir sa fille, Frederica, avec une mère si détestable ? Le livre est vraiment prenant et étonnement palpitant pour un Jane Austen. Il faut dire que le roman est vraiment très court, j'aurais même aimé en avoir un peu plus.

Avec Lady Susan, publié après la mort de l'auteure, certainement l'une des premières histoires qu'elle ait écrites, on découvre ainsi un ouvrage très différent et beaucoup plus accessible que ses autres récits. Si l'on retrouve la maîtrise de Jane Austen, Lady Susan n'est cependant pas vraiment représentatif de son oeuvre et je ne conseillerai donc pas de commencer à découvrir cette auteure par celui-ci.


Le film Love & Friendship de Whit Stillman :

Adapter un roman épistolaire n'est pas une chose facile. La correspondance ne peut pas prendre autant de place dans l'adaptation et n'est parfois même pas mentionnée. Dans le film Love & Friendship, les lettres restent cependant très présentes car elles sont nécessaires à l'intrigue, et particulièrement à la fin. On change pourtant complètement de point de vue en s'attardant directement sur les faits, ce qui rend le film vraiment complémentaire au livre. Il est plutôt fidèle au roman tout en nous donnant une vision inédite de l'histoire, directement dans l'action.

Alors que dans le livre, on hésite un moment à croire à toutes les histoires que l'on raconte au sujet de Lady Susan, dans le film c'est tout de suite très clair. Lady Susan possède un caractère bien trempé, et elle montre très tôt au spectateur ses talents de manipulatrice. Et elle est douée, tellement douée que certaines situations sont très drôles. 

Les avis que j'ai pu lire sur le film s'attardent beaucoup sur cet aspect comédie, et c'est ce qui me faisait très peur avant d'aller voir le film. Le livre est en effet porteur d'une morale et n'est, dans le fond, pas si comique que cela. Il vise à dénoncer les femmes orgueilleuses et égoïstes comme Lady Susan. Pourtant, si le film fait beaucoup rire, j'ai trouvé qu'il faisait aussi réfléchir car il montre tout de suite Lady Susan telle qu'elle est. Dommage que Whit Stillman n'ai pas été jusqu'au bout en changeant la fin et en minimisant un peu les dégâts qu'a pu faire Lady Susan.

J'ai aussi beaucoup aimé l'esthétique du film. Les costumes sont vraiment beaux. Les jeux de lumières et la présentation des différents personnages font penser à une pièce de théâtre. C'est beau et étrangement poétique pour un film mettant l'accent sur la comédie. En revanche, le jeu des acteurs n'est pas du tout exagéré comme au théâtre, mais vraiment juste. Ils ont d'ailleurs vraiment bien été choisis. Kate Beckinsale est parfaite en Susan et Tom Bennett particulièrement hilarant en Sir James Martin. Je ne le voyais pas aussi simplet, mais ça marche très bien !

J'ai vraiment passé un bon moment devant cette adaptation. Le film est amusant, beau et plutôt fidèle au livre selon moi. Je suis vraiment contente qu'il y ait enfin une adaptation cinématographique de ce court roman et je remercie Sophie Dulac Distribution d'avoir proposé ce film en France.

8 commentaires:

  1. j'ai beaucoup aimé aussi ce court roman!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est différent de ce qu'elle fait d'habitude mais j'ai trouvé ça bien aussi oui

      Supprimer
  2. J'adore Lady Susan, que j'ai lu à la fois en français et en anglais :) et j'aimerais beaucoup voir cette adaptation cinématographique ! Ton avis sur les deux est très juste ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film n'a pas beaucoup été distribué malheureusement

      Supprimer
  3. Je suis ravie que le film mette enfin un coup de projecteur sur ce petit livre que j'adore même si comme toi j'ai beaucoup regretté qu'il change la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu dommage car ça rend Lady Susan plus humaine, alors qu'elle est vraiment censée être horrible et égoïste

      Supprimer
  4. Je n'ai ni lu le livre, ni vu le film, mais tu me tentes assez. J'aime bien les personnages détestables, pour ma part même si dans le cas présent, j'ai un peu peur de me retrouver face à une Mme de Merteuil bis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais que Lady Susan est moins froide et plus difficile à percer. Mais il y a de la ressemblance en effet !

      Supprimer