mercredi 30 décembre 2020

La neuvième maison, tome 1 - Leigh Bardugo #PSF2021


La neuvième maison (Ninth House), tome 1Leigh Bardugo

Alex " Galaxy " Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l'école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir. 
À 20 ans, elle est la seule survivante d'un horrible massacre inexpliqué, et c'est sur son lit d'hôpital qu'elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses. 
Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d'une jeune fille. Ce qu'elle va découvrir va bien au-delà de l'horreur...

Note : 4 / 5


J'avais été prévenue que ce livre était très différent des autres ouvrages de l'auteur, qu'il se voulait adulte et gore. Je n'ai pas trouvé qu'il était si dur que ça, mais la magie a tout de même opéré car j'adore définitivement la façon d'écrire de Leigh Bardugo !

Le début est plutôt long et je comprends parfaitement que certains aient abandonné la lecture par ennui ou à force de ne pas tout comprendre. Le récit à beau se passer dans notre monde, les sociétés secrètes de l'université de Yale manigancent de drôles de choses. Personnellement j'ai tout de suite adoré l'ambiance très sombre, les personnages ainsi que le récit à deux temporalités.

Ainsi nous suivons à la fois Alex, dans le présent, et son mentor Darlington quelques mois avant alors qu'Alex découvrait Yale, son travail auprès des sociétés et la magie qu'elle va pouvoir utiliser. Mais Alex n'est pas comme les autres, ce n'est pas une fille de bonne famille dont les bonnes notes ont mené à Yale. Si Alex a été choisie par Lethe c'est grâce à son don : elle peut voir les fantômes. J'ai beaucoup aimé le décalage entre ce personnage et son environnement. Je me suis vraiment beaucoup identifiée à Alex.

Moi qui n'aime pas forcément les polars, je dois dire que j'ai été étonnement happée par les intrigues de ce livre. Peut-être que c'est justement parce que je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre que j'ai aimé, car au final les histoires ésotériques de personnages pouvant voir les fantômes, il doit y en avoir un paquet.

Mais j'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont le livre est écrit, je l'ai trouvé bien construit et j'ai adoré pouvoir me plonger dans les pensées d'Alex et de Darlington. Les personnages sont complexe et évoluent énormément au cours du récit. Je m'attendais à quelque chose de plus gore, mais j'ai bien aimé la magie et tout l'ésotérisme qui émane de l'histoire. J'ai trouvé la magie complexe et originale, elle est utilisée pour des choses que l'on ne soupçonnerait vraiment pas.

La neuvième maison n'est pas le genre de livre que j'aime lire, mais j'ai été agréablement surprise. Il y a quelques longueurs, l'histoire peut sembler classique mais j'ai personnellement trouvé qu'il y avait de bonnes idées et j'ai adoré l'univers que l'auteure a créé autour des sociétés secrètes de Yale.


La neuvième maison
19,90€ / 524 pages / 9782378760526

Aucun commentaire:

Publier un commentaire